Projet d’appui au développement du maraîchage au Bénin : Le PADMAR-Bénin pour le renforcement du maraîchage à Sèmè-Podji.

0
276

La coordination nationale du Projet d’Appui au Développement du Maraîchage au Bénin (PADMAR-BENIN) était ce matin dans les locaux de la mairie de Sèmè-Podji. Objectif, rencontrer les conseillers communaux et ensuite les maraîchers, pour leur expliquer le bien-fondé de ce projet. En effet, démarré le 21 avril 2017, ce projet qui est appelé à durer sept (07) ans, va contribuer à améliorer de façon durable, la sécurité alimentaire et nutritionnelle et à la réduction de la pauvreté dans sa zone d’intervention. Sur les 12 départements que compte le Bénin, seuls les 07 du sud ont été pris en compte à savoir l’atlantique, le littoral, le Couffo, l’Ouémé, le plateau et le zou. Et sur les 44 communes qui composent cette zone géographique, 27 d’entre elles, dont Sèmè-Podji sont impactées par le projet.

D’un coût global de plus de 28 milliards, le PADMAR veut accroître les revenus des exploitants maraîchers de trois catégories. La première cible est constituée des petites exploitations familiales, la deuxième, les jeunes ruraux sortis des écoles de formation et la troisième est relative aux jeunes ruraux sortis de l’enseignement supérieur et sont sans emploi. Un accent particulier sera mis sur l’aspect genre pour valoriser également la femme rurale.

Ainsi, après leur exposé, les conseillers communaux et le collectif des maraîchers, ont exprimé leurs inquiétudes auxquelles le coordonnateur et son équipe ont apporté des clarifications. Un point focal du projet sera domicilié à la mairie de Sèmè-Podji, pour servir d’intermédiaire entre les usagers et sa direction. Son rôle spécifique sera de recueillir les dossiers de tout jeune ou groupement de jeunes ayant de 18 à 35 ans et voulant faire du maraîchage, une profession.

Le Maire dans son discours, a remercié le gouvernement et le coordonnateur du projet pour cette initiative qui va ainsi renforcer la capacité productrice de sa commune en maraîchage.