Commune de Sèmè-podji : Vers la construction de commissariats modernes. (Changer les vieilles bâtisses dans les arrondissements)

0
48

Les élus de la commune que dirige le maire de Sèmè-podji, Jonas Gbènamèto se sont retrouvés le mardi 18 mai 2021 en session extraordinaire. Au cours de ce deuxième rendez-vous statutaire au titre de l’année, plusieurs points étaient inscrits à l’ordre du jour. Au nombre de ces derniers, il y a l’au18torisation relative à la mise à disposition des sites devant abriter les commissariats d’arrondissements.

Quatre arrondissements à savoir Tohouè, Aholouyèmè, Djèrègbé et Èkpè sont “ciblés” pour la construction des commissariats modernes. Et ceci dans la droite ligne des ambitions de la volonté du gouvernement béninois de Patrice Talon.

Au cours de cette assise, et à l’unanimité des 33 élus communaux, des domaines seront mis à la disposition de l’Etat central pour ériger ces commissariats. Une décision saluée par chacun des mandatés soutenu par les chefs d’arrondissements concernés qui ont signalé l’existence des domaines.

Si le gouvernement Talon s’engage pour une nouvelle ère dans la commune de Sèmè-podji, les populations quant à elles vont souffler un ouf de soulagement en matière de la sécurité des personnes et des biens dans les localités de Tohouè, Aholouyèmè, Djèrègbé et Èkpè.

L’autre point inscrit à l’ordre du jour de cette session extraordinaire est relatif à l’étude, amendement et adoption des communications du maire. Parlant des communications, il s’agit de réguler le trafic, de réglementer le secteur à travers l’institutionnalisation et la fixation de la Taxe sur stationnement (TS) dans la commune où Timothée Gbèdiga et Noël Fonton sont les adjoints au maire.

À cet effet, 2000 et 3000 F CFA sont respectivement les taxes de véhicules de transports de marchandises de six à dix roues et de véhicules de transports de marchandises de plus de dix roues.

À ces communications, il faut ajouter celle en deuxième lecture de signature de partenariat avec la structure Tess-Masy Group Sarl chargée de percevoir au profit de ladite municipalité la TS sur les véhicules gros porteurs de Dangoté.

Il faut souligner que dans ses propos, le maire Gbènamèto à la fin des débats a réitéré que la bonne gouvernance de cette cité à eux confiée pour un mandat de six ans (2020-2026) est une affaire de chaque fille et fils de Sèmè-podji notamment celle des 33 élus de la quatrième mandature.

La localité située entre les capitales économique et administrative du Bénin tresse de plus en plus ses cordes de développement pour être une terre où il ferait bon vivre pour chacun et pour tous.