Historique

Spread the love

Appelée Bandelieue Sud Est de Porto – Novo puis arrondissement Sud Est de Porto – Novo (dirigé par ZOUNMENOU Damien) la portion du territoire national actuellement commune de Sèmè – Podji a été érigée en sous préfecture de Houlènou en 1965. Elle s’étendait de la lagune de Porto – Novo à la lagune de Cotonou. Puis, elle est devenue sous – préfecture de Sèmè – Podji suite à un battement de 1967 à 1971. Au lendemain de la révolution du 26 octobre 1972, elle est devenue district de Sèmè – Podji subdivisée en six (06) commues            (Agblangandan, Aholouyèmè, Djèrègbé, Ekpè, Sèmè – Podji et Tohouè). Suite à la décentralisation, elle est appelée Commune de Sèmè – Podji et les anciennes communes appelées arrondissements.

Elle a été dirigée respectivement par les Chefs District (CD) : AHO- GLELE Joseph (1965 à 1967), AKANNNI H. Blaise (1971- 1972), FICO René (1972 – 1973), SACCA B. Blaise (1973 – 1974), GUEDENON N. Nestor (1974 – 1975), KARIMOU Rafiatou (1975 – 1977), AKAN Michelle (1977 – 1978), DAGUIA Bouraïna (1978- 1982), KOUDENOUKPO A. François (1982 – 1990), puis les sous – préfets : AHOUANKA S. Etienne (1990 – 1995), ALAO NAHOUM Chérifatou (1995 – 1996), DJENGUE Bérénice épouse KOUKOUI (1996 – 1998), SAGBOHAN L. Alex (1998 – 2003).

De mars 2003 à ce jour, la décentralisation est en marche avec deux maires qui sont GBEDAN H. Mathias (mars 2003 à août 2015) et d’août 2015 à ce jour, HONFO Charlemagne.

Limitée au Sud par l’Océan Atlantique, à l’Est par la république fédérale du Nigéria, à l’Ouest par la commune de Cotonou et au Nord par les communes de Porto – Novo et des Aguégués, la commune de Sèmè – Podji a une superficie de 250 km2. Elle est comprise entre 6°22’ et 6°28’ latitude Nord d’une part et 2°28’ et 2°43’ longitude Nord d’autre part.

Située dans la zone intertropicale, la commune de Sèmè – Podji a un climat subéquatorial encore appelé climat béninien à quatre saisons dont deux sèches et deux pluvieuses. 1284,1 mm d’eau coulent par an sur la commune de Sèmè – Podji. La température moyenne est de 27°c avec un degré hygrométrique relativement assez élevée.

Hydrographie : de nombreux ruisseaux drainent l’eau des régions surélevées vers les bas- fonds qui occupent la majeure partie du territoire communal

Végétation : une forêt marécageuse d’eau douce suivie d’une basse prairie étalée sur la bordure lagunaire, des ilots de forêts denses naturelles parsemées d’iroko, de baobab, dans les arrondissements d’Aholouyèmè et de Tohouè, une forée dense composée des essences telles que le filao, l’eucalyptus, l’acacia et le niaouli

Pédologie : sols hydro morphes de gbéflomè et de danvilokpo à djèrègbé, de codji et baglément à Podji, hounsagba et mèhouémèté à Ekpè et Djeffa, houègo à Tohouè ; sol sablonneux le long de l’océan Atlantique, argilo sableux à l’intérieur des villages.