Session extraordinaire à Sèmè-Podji : Le collectif budgétaire de la commune de Sèmè-Podji voté à l’unanimité des élus.

0
41

Le mercredi 5 octobre 2022, le conseil communal de Sèmè-Podji a pris part à sa quatrième session extraordinaire au titre de l’année en cours. Ayant répondu à l’invitation du maire, Jonas Sèdozan Gbènamèto, les conseillers communaux se sont penchés sur plusieurs points inscrits à l’ordre du jour, notamment le vote du collectif budgétaire gestion 2022.

Le collectif budgétaire de l’année 2022 de la commune de Sèmè-Podji s’équilibre en recettes et en dépenses à 6.034.396.727 F contre 6.288.859.563 FCFA par rapport au budget primitif 2022 (diminution de 254.462.836 f). Soit un taux de régression de 4,05%.

Rapportées par Bruno Adjassa sous la présidence de Konaté Dèga Agossou, les informations mises à la disposition des élus communaux les ont convaincus et ont ainsi reçu leur approbation après débats profonds. Avant l’étape de la présentation de ce rapport aux élus, la commission des affaires économique et financière présidée par Konaté Dèga Agossou s’est réunie du 20 au 23 septembre 2022 pour étudier l’avant-projet du collectif budgétaire 2022 de la mairie de Sèmè-Podji. Ensuite, par bordereau N° 10-j/538/SE-RAAF, cet avant-projet a été soumis au CPAEF pour étude avant son adoption en conseil communal. A la présentation de ce rapport, les élus communaux ont manifesté divers intérêts par des interrogations et contributions. Les explications du directeur des affaires administrative et financière (DAAF), Marcellin Oluwa Tchègoun Agadjo  et les apports du maire, Jonas Gbènamèto ont fini de convaincre les élus de la qualité du travail fait. « Nous avons l’ajustement des recettes pour les rubriques qui ont dépassé 66% ; ajustement également pour les rubriques qui sont inférieures à 40%. Nous avons été obligés de prendre en compte les dépenses inéligibles relatives au Covid ; après avoir mis en pratique les exigences liées à l’Etat central, certaines dépenses de la même rubrique ont été retenues et il fallait apurer aussi le déficit lié à la section investissement », a fait savoir le maire de Sèmè-Podji, Jonas Gbènamèto.

Il faut souligner que le collectif budgétaire apparaît comme un moyen pour réajuster les prévisions faites au budget primitif de l’année. Au niveau de certaines rubriques des recettes de fonctionnement nécessitent un réajustement des prévisions pour les rapprocher de la réalité.

Au titre des actions proposées pour assurer l’équilibre budgétaire, on note le réajustement des recettes de fonctionnement relatives aux produits éventuels, la suppression du projet d’acquisition de lampadaires solaires et revoir à la baisse les prévisions de crédit pour l’ouverture des voies du fait du gel des activités de lotissement et de l’acquisition prochaine de pelle mécanique. Il est à noter que pour ledit collectif budgétaire, des recommandations ont été faites par les commissaires. Parlant des recommandations il s’agit de la réfection en urgence des centres de santé de Djèrègbé et de Sèmè-kraké, le rechargement de quelques voies défectueuses de tous les arrondissements de la commune de Sèmè-Podji, la contractualisation d’un avenant et d’un nouveau contrat d’assurance maladie au profit des élus communaux……

Projet d’assistance urgente aux populations victimes des inondations

Les populations de la commune de Sèmè-Podji qui subissent les affres de l’inondation recevront très bientôt le soutien et l’assistance de la mairie. En effet, lors de cette quatrième session extraordinaire du conseil communal, les élus communaux de Sèmè-Podji se sont engagés à effectuer une descente imminente dans les localités concernées non seulement afin de toucher du doigt les réalités que vivent les populations mais aussi pour leur témoigner compassion et soutien par divers moyens.

L’autre point ayant fait l’objet d’un amendement est celui relatif à la participation de la mairie de Sèmè-Podji à une activité dans le cadre du projet Aston à Accra du 22 au 24 novembre 2022.