Lancement de construction des salles de classes dans la commune de Sèmè-podji : Le maire Jonas Gbènamèto pose l’acte 2 de sa tournée.

0
71

Démarré le jeudi 17 février dernier, le lancement des travaux de construction des salles de classes dans des écoles primaires publiques (EPP) de la commune de Sèmè-podji se poursuit. Après l’étape des EPP, de Kpakpacanmè, Èkpè-centre, Tchonvi, Podji 2 sans oublier l’école maternelle de Djeffa-Kowénou, c’est le tour des écoles primaires publiques de Gbéhonmè, Gbéflomè et de Podji missérété de recevoir dans l’après-midi du mardi 22 février 2022 la descente de l’équipe conduite par le maire, Jonas Gbènamèto pour le même exercice.

L’école primaire publique ( EPP) de Podji 2/B est la première étape de cette tournée. Ce lieu académique crée depuis quarante ans a connu le lancement de la construction d’un bloc de latrines institutionnelles à quatre cabines. Financés sur fonds propre, les travaux seront exécutés sur un délai de quatre mois. Lors de la cérémonie officielle entrant dans le cadre de répondre aux besoins fondamentaux, la joie était grande pour les apprenants, enseignants et même les parents d’élèves de voir le maire et son conseil respecter leur engagement pris quelques jours plutôt. En effet, le jeudi 17 février 2022, lors du lancement des travaux de construction d’un module de trois salles de classes plus bureau, magasin et tables-bancs dans cette école, l’édile de Sèmè-Podji avait promis de construire des latrines dans ce lieu du savoir puisqu’il n’en n’avait pas. Mais les populations étaient loin de croire que cette promesse se réaliserait aussi rapidement.

Après l’école primaire publique de Podji 2/B où les populations sont dans l’espoir de revoir très prochainement l’autorité communale et son équipe pour d’autres actes concrets, cap a été mis sur Gbéflomè dans l’arrondissement de Djèrègbé. Dans cette école maternelle, l’exercice était le même. Le maire, Jonas Sèdozan Gbènamèto a, au nom du conseil communal de Sèmè-Podji lancé la construction d’un module de deux salles de classes plus équipements notamment bureau, tables et chaises sur financement du fonds FADEC .

Pour finir, avec le périple de ce mardi 22 février 2022, la troisième étape, la délégation communale a échoué à l’école primaire publique de Gbéhonmè toujours dans l’arrondissement de Djèrègbé pour le lancement de la construction d’un module de trois salles de classes sur financement du fonds FADEC.

À entendre le président du conseil communal, le maire Gbènamèto, dans le secteur éducatif, ces constructions et réfections des salles de classes sont des révélations du budget 2021 quand on sait que celles de 2022 viendront soulager davantage les populations qui avaient tant attendu l’heure de la réalité et du concret.

La délégation conduite par l’édile de Sèmè-podji était constituée de plusieurs élus  notamment le premier adjoint au maire, Timothée Gbèdiga, les chefs d’arrondissements, Cyrille Kouzounhoué, Dénis Djogué, Noël Hounmènou, les conseillers communaux, Farid Salako, Konaté A. Dèga, Bruno Adjassa et le député Charles Omer Avalla.

Des propos tenus le long de ce périple, on retient que l’honorable Charles Omer Avalla a remercié le maire et le conseil communal pour cette œuvre au profit des apprenants et des enseignants. « C’est louable ce geste social », a-t-il confié avant de conclure : « C’est ensemble que le défi de développement va être relevé ».