Construction de salles de classes à l’EPP Sêkandji 1 : Les populations jouissent des fruits du partenariat entre la CIMBENIN et la mairie de Sèmè-podji.

0
70

L’école primaire publique de Sêkandji 1 dans l’arrondissement d’Agblangandan a bénéficié d’une construction de salles de classes. L’inauguration de ce joyau financé par la société CIMBENIN a eu lieu le jeudi 9 décembre 2021 en présence des autorités communales sans oublier celles de la société donatrice.

Un module de trois salles de classes équipé de tables-bancs avec magasin et bureau du directeur. C’est le fruit du partenariat entre la CIMBENIN et la mairie de Sèmè-podji dont ont bénéficié les apprenants de l’école primaire publique (EPP) de Sêkandji 1. Le montant total de cet édifice entièrement financé par cette usine de fabrication de ciments est de 32.568.493 FCFA.

Devant la marée humaine qui n’a pas voulu se faire conter l’événement, la joie du directeur sortant de la CIMBENIN, Samuel Kwesi Dickson, était à l’instar de la sagesse de Nelson Mandela qui stipulait que « l’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde ». Dans le même registre, Samuel Kwesi Dickson n’a pas manqué d’adresser des remerciements aux autorités communales pour le point d’honneur qu’elles mettent sur le partenariat entre ces deux parties. À cela, il a salué l’ouverture dont fait preuve la communauté de Sêkandji en ce qui concerne les rapports de bon voisinage.

Pour le maire Gbènamèto qui a d’abord loué cette œuvre combien noble, les actions à caractère social n’ont pas de limite. C’est pourquoi l’édile de Sèmè-podji, Jonas Sèdozan Gbènamèto soutenu par son adjoint, Timothée Gbèdiga et le CA Alexandre Codjo Dossou a, dans ses propos exhorté les responsables de la CIMBENIN pour de diverses œuvres sociales au profit des populations des six arrondissements de la commune de Sèmè-podji.

À cette même occasion d’inauguration de salles de classes, des apprenants de l’EPP de Sêkandji 1 ont été gratifiés de kits scolaires. Cet acte de générosité de ladite société vient sans doute renforcer la pensée de Victor Hugo selon laquelle « chaque enfant qu’on enseigne est un homme qu’on gagne ».

Abondant dans le même sens, la directrice de l’EPP Sêkandji 1 groupe B, Victorine Ladekpo et le représentant des apprenants, Ilham Moussa ont remercié les donateurs et les autorités communales pour leur sens de négociation qui a contribué à l’aboutissement heureux du projet devenu une réalité en quelques mois seulement.