Rencontre périodique du conseil communal de Sèmè-podji : Le rapport d’activités du maire Gbènamèto validé.

0
7

Les élus communaux de Sèmè-podji ont tenu pendant trois jours la 3ème session ordinaire de l’année 2021. Au cours de cette rencontre périodique qui a eu lieu les jeudi 30 septembre, vendredi 1er et lundi 4 octobre 2021, plusieurs points ont été abordés. Il s’agit notamment de l’étude, amendement et adoption du rapport d’activités du maire Jonas Gbènamèto pour le compte du 3ème trimestre de l’année 2021 et de l’examen de la demande d’autorisation de la création d’une gare routière dans l’arrondissement de Djèrègbé. De même, ces assises statutaires qui se tiennent de façon trimestrielle offrent l’occasion de discuter non seulement de la gestion de la commune mais aussi de réfléchir aux actions à mener pour son développement.

Au cours des travaux qui ont marqué cette rencontre, le rapport d’activités du maire de la localité de Sèmè-podji, Jonas Sèdozan Gbènamèto a été validé par les élus communaux présents et représentés. Ce troisième rapport (3ème trimestre) de l’année 2021 rend compte des différentes activités menées par l’autorité communale et les services administratifs de la mairie où Timothée Gbèdiga et Noël Fonton sont les adjoints au maire.     Au titre des activités menées on peut noter, entre autres, le fonctionnement du conseil, celui de l’administration territoriale sans oublier la gestion budgétaire et financière. À cela, il faut ajouter  le développement et la fourniture des services sociaux de base.

Le rapport d’activités renseigne sur la tenue effective de la session du conseil communal, la réunion de la municipalité et le point de l’exécution des tâches prescrites au maire lors des sessions antérieures. La gestion des ressources humaines, des services des affaires domaniales, de l’état civil, du registre foncier urbain, des affaires sociales, de la coopération décentralisée et celui des équipements marchands constituent le 2ème volet des activités.

 Le point phare du rapport d’activités

La 3ème étape des activités parle de la gestion budgétaire et financière. Pour les recettes de fonctionnement, la prévision est de 2.325.577.915 f CFA et le recouvrement 501.009.815. De ces montants, il ressort que le taux de réalisation des recettes de fonctionnement au 3ème trimestre est de 21,54% par rapport à la prévision budgétaire de l’année 2021 contre 21,63% au 2ème trimestre, soit une régression de 0,42%. Quant aux recettes d’investissement, 1.496.634.277 est la grille prévisionnelle ; 0 FCFA pour le recouvrement pour un taux de 0% contre 3,26% au 2ème  trimestre quand on sait que les recettes d’investissement sont essentiellement des ressources FADeC affecté et non affecté. Si la prévision des dépenses de fonctionnement est de 2.325.577.915, le paiement s’élève à 206.547.017 pour un taux de 8,88%. Quant aux taux d’engagement/mandatement, ils s’élèvent à 10,38%. Les dépenses d’investissement ont pour prévision 5.772.272.734 ; paiement 305.243.663; taux 5,29% contre 4,21% au 2ème trimestre. Ceux d’engagement/mandatement s’élèvent à 1,29% contre respectivement à 1,39% et 4,18% à ceux du 2ème trimestre 2021.

 Mobilisation des ressources propres

Pas de développement d’une commune sans des ressources financières. Dans le rapport d’activités présenté par l’édile de Sèmè-podji, les recettes propres et prévisionnelles s’élèvent à 2.032.512.290 et le recouvrement fait est de 442.548.849. De ces chiffres, il faut retenir que le taux de mobilisation des ressources propres de la commune de Sèmè-podji au 3ème trimestre 2021 est de 21,77% contre 24,74% au 2 èm trimestre ;soit une régression de 12%. À souligner que cette mobilisation des ressources propres du 3 ème trimestre ne tient pas compte des recouvrements du mois de septembre parce que le bordereau de développement des ressources dudit mois n’est pas encore disponible.

  Fonds FADeC

À ce niveau le total des montants d’investissement annoncé est de 1.496.634.274.Le report de crédits : 1.731.802.087;report de crédits et recouvrement : 1.731.802.087; montant mandaté : 378.069.957 et montant payé sur FADeC:34.311.449. Le taux de paiement des investissements s’élève à 1,98%.

 Réduire les accidents de la circulation

L’autre point fort sur lequel le maire Gbènamèto a insisté, c’est le dossier relatif à la construction d’une gare routière dans l’arrondissement de Djèrègbé. Ceci pour mettre fin au développement de trafic illégal. Ce point de la création d’une infrastructure routière a connu l’assentiment des 33 élus communaux.

Au cours de cette session ordinaire, la troisième tenue le 30 septembre, le 1er et le 4 octobre 2021 le conseil communal a autorisé la participation d’une délégation de la commune de Sèmè-podji à une rencontre des villes du projet ASToN à Kigali au Rwanda du 1er au 5 novembre 2021. En attendant quelques réglages dans l’arrondissement d’Aholouyèmè, les conseillers communaux ont voté pour l’accord de principe demandant un site de 50 hectares pour les réalisations du PROMAC sollicitées par le Ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche. À ces points débattus, il faut ajouter la validation des procès-verbaux des sessions antérieures (2ème session ordinaire et 3ème session extraordinaire).

Outre ces sujets, le premier citoyen communal, a abordé la question des catastrophes naturelles auxquelles sont confrontés les habitants de sa commune depuis le début de la saison de crue. Pour Jonas Sèdozan Gbènamèto, il est évident d’œuvrer afin de soulager les riverains de leurs peines.

À noter que le plat de résistance de l’ordre du jour de ladite session qui a pris fin le lundi 4 octobre 2021 a permis au maire Gbènamèto de donner à titre illustratif quelques chiffres. Impôts perçus dans la commune de Sèmè-podji en 2019 : 580.551.611 FCFA ; 2020 : 558.647.000 FCFA ; fin août 2021 : environ 700.000.000 FCFA.