Un module de quatre classes “inauguré” à Okoun-Sèmè : Une nouvelle ère de développement à Sèmè-Podji.

0
10

Une nouvelle porte s’est ouverte sur l’avenir des élèves du collège d’enseignement général de Okoun-Sèmè dans la commune de Sèmè-Podji. Ils ont bénéficié de la construction des salles de classes. Ce joyau flambant neuf a été livré le mercredi 2 septembre 2020 en présence des partenaires au développement et des autorités du conseil communal que dirige le maire Jonas Sèdozan GBENAMETO.

Dans sa mission de coopération avec les pays du Sud, l’Empire du soleil levant a encore fait parler d’elle en dotant le collège d’enseignement général de Okoun-Sèmè d’un module de quatre Salles de classes.

D’un coût global de 45.153.000 f CFA ce bâtiment équipé de 120 tables et bancs,8 tableaux muraux,4 chaises et 4 armoires est le fruit de la signature conjointe du contrat de don entre l’Ambassade du Japon et l’ONG Village-Secours.

    Pour le directeur du CEG Okoun-Sèmè, Euphrèm Abathan, à la création de cet établissement secondaire en 2012- 2013, ce lieu du savoir était à 107 élèves. A cette rentrée 2019-2020, l’effectif est passé à 891 apprenants. L’augmentation sans cesse des futurs cadres du Bénin et d’ailleurs nécessite alors la construction de nouvelles salles de classes a-t-il souligné avant de plaider pour l’électrification dudit collège sans oublier l’implantation d’un laboratoire et d’une bibliothèque.

   Aussi présent à cet événement, le président de l’ONG Village-Secours, Darius Kouassi Goungni a martelé aux élèves, enseignants et parents que cette infrastructure est la leur et qu’ils doivent en prendre soin pour ne pas faire regretter au peuple japonais les efforts consentis pour sa réalisation.

Et comme il n’y a pas de lieu d’apprentissage sans les apprenants, le porte parole des bénéficiaires, Jaurès Agossou, élève en classe de seconde A, au nom de tous les élèves remercié leurs bienfaiteurs pour le don d’un bâtiment qui est pour eux le signe d’un encouragement au travail. Parlant de travail, le messager des heureux a signalé que malgré l’état de santé de leurs salles de classes ils ne démeritent pas dans les résultats internes et comme aux examens nationaux.

En présence du directeur départemental des enseignements secondaires, Bertin Dansou qui a positivement apprécié cette œuvre combien salvatrice, le représentant de l’ambassadeur du Japon, Kando Shigeru a pour sa part mis l’accent sur l’importance de l’école.

Abondant dans le même sens, l’édile de Sèmè-Podji, Jonas Sèdozan GBENAMETO avec à ses côtés son premier adjoint, Timothée Gbèdiga a précisé que la concrétisation de

 ce module de classes vient s’ajouter à la longue liste des réalisations du Japon au Bénin. “Nous remercions les autorités Japonaises pour leur soutien et espérons que la coopération décentralisée entre la commune de Sèmè-Podji, la les structures japonaise s et les ONG ne cessera de de consolider a conclu le Maire GBENAMETO.

A noter que de ces 45.153.000 f CFA, la part active de l’Ambassade du Japon est de 41.730.000 f, celle de l’ONG Village-Secours s’élève à 1.600.000. La contribution de la population de Okoun-Sèmè est de 1.823.000 f CFA.