Le collectif budgétaire gestion 2020 voté à la mairie de Sèmè-Podji : Un montant qui passe à plus de sept milliards F CFA

0
17

La huitième session extraordinaire du conseil communal de Sèmè-podji a lieu le mardi 25 août 2020. A l’ordre du jour, cinq points étaient inscrits. Il s’agit notamment du collectif budgétaire gestion 2020. Au terme de ladite session, ce point a été adopté par les 33 élus que compte le conseil communal.
Ce collectif budgétaire gestion 2020 est arrêté à un montant de 7.347.955.248 francs CFA contre un primitif de 5.065.932.259 de nos francs.
A l’ouverture de la session extraordinaire, la huitième au titre de l’année 2020, Jonas Sèdozan Gbènamèto, le maire de Sèmè avec à ses côtés ses adjoints, Timothée Gbèdiga et Noël Fonton après avoir présenté l’ordre du jour a passé le témoin au président de la commission des affaires financières, Konaté Dèga. Celui-ci après son propos liminaire a autorisé le rapporteur, Roger Gankpin qui a mis l’accent sur les motifs du collectif budgétaire. Il s’agit des situations imprévisibles à savoir entre autres, la prise en charge des conseillers communaux “complémentaires” quand on sait que après le scrutin du 17 mai 2020, le nombre des élus est passé de 25 à 33. La prise en compte de l’incidence financière découlant de l’avenant à la convention relative à la construction de l’hôtel de Ville de Sèmè-Podji.
Au cours de cette session extraordinaire, quatre autres points ont été également débattus. Étude, amendement et adoption de la communication relative à la demande d’autorisation de mise à disposition de domaine au profit du CEG d’Aholouyèmè. A ce niveau, ce point a connu l’assentiment favorable des conseillers communaux. La désignation des représentants dudit conseil devant participer à l’Assemblée générale élective du bureau exécutif de la communauté des communes de l’Ouémé n’a pas été occultée. A cet effet, six conseillers communaux ont été choisis par leur parti politique respectif. Il s’agit de Arsène Sagbo, Joseph Agbanhon, Michel Houèdokou (Bloc Républicain) ; Honoré Hountondji, Cosme Agbodjèté (Union Progressiste) et Marcel Gougbé (FCBE)
La session toujours dans son évolution a connu une séance de prise de contact et d’échanges avec les élus de la quatrième mandature et avec le directeur départemental de sport de l’Ouémé, Félicien Hounkanrin. Ceci dans le cadre de la poursuite des réformes au développement des activités sportives et culturelles dans les communes.
Enfin, il faut signaler que le suppléant du conseiller communal, Charles Omer Avalla, désormais député à l’Assemblée nationale a été installé. Il a fait son entrée au sein du conseil communal de Sèmè-Podji. Il s’agit de Bruno Yémalin Adjassa du parti politique Bloc Républicain.