Commune de Sèmè-podji : Atelier d’évaluation du PAD 2020 et d’élaboration du PAD 2021.

0
10

Sous l’égide du deuxième adjoint au maire, Noël Fonton, les travaux de l’atelier d’évaluation du Plan annuel de développement (PAD) 2020 et d’élaboration du celui de 2021 de la commune de Sèmè-Podji ont démarré hier mardi 2 février 2021. Ces travaux achevés le même jour se sont déroulés dans la salle de conférence du centre de formation professionnelle de Podji en présence des élus communaux, chefs de services déconcentrés et autres personnes ressources.

Deux points fondamentaux ont marqué le déroulement de l’atelier d’évaluation du PAD 2020 et d’élaboration du celui de 2021 de la Commune de Sèmè-podji. Il s’agit premièrement d’une communication relative à l’appréciation du point d’exécution physique et financière des activités du PAD 2020.

Dans ses explications, la collaboratrice du C/ SDCD, Kafilath Maliki a d’abord présenté le tableau récapitulatif des activités planifiées, exécutées, en cours d’exécution et non exécutées avant d’aborder les matrices de quelques activités exécutées à 100%. Parlant de ces activités, elles sont regroupées en quatre programmes.

Des ambitions affichées

A l’entendre, le programme 1 a connu un taux d’exécution physique (TEP) de 48,60 % et un taux d’exécution financière (TEF) de 44,03 %.

Le TEP du programme 2 est de 53,44 % et le TEF est de 33,19 %. Pour le programme 3, le TEP est de 59,22 % et le TEF 9,99 %. Quant au programme 4, le TEP est de 22,25 % et le TEF 259,83 %.  Il faut retenir que les taux d’exécution physique et financière du PAD 2020 sont respectivement 51,10 % et 32,79 %.

Le deuxième point est axé sur les travaux en groupes.   Les participants ont donc travaillé sur les quatre programmes du projet du PAD 2021. A la restitution des travaux, des observations de fond et de forme ont été faites par les uns et les autres pour améliorer la qualité du document.

Après le vote à l’unanimité du document du PAD 2021 de la commune de Sèmè-podji, des mises en garde ont été faites à l’encontre des chefs services de la mairie de Sèmè-podji qui en majorité étaient absents audit atelier.

A entendre la plupart des élus communaux, des agents indélicats ne feront pas obstacle à la vision de développement engagée par l’équipe de la quatrième mandature. Car ont-ils souligné, le budget voté par les 33 conseillers municipaux pour le compte de l’année 2021 doit mettre en exergue les innovations dans son exécution.