JIF 2022 au Bénin : L’Ong GAJES offre du matériel de travail aux vendeuses d’akassa de Sèmè-podji.

0
54
Spread the love

Le mardi 8 mars 2022,le Groupe d’Actions pour la Justice et l’Égalité Sociale (GAJES) a offert aux préparatrices-vendeuses d’akassa et aux producteurs de feuilles végétales (Thalia et Lasimorpha),  des ustensiles de cuisine et du matériel de travail. Ce don vient appuyer les bénéficiaires du projet contribution des femmes préparatrices-vendeuses d’akassa et des hommes producteurs de feuilles végétales à la sauvegarde de l’environnement par la promotion de l’utilisation des emballages-feuilles végétales en remplacement des sachets plastiques dans l’arrondissement de Podji, Commune de Sèmè-Podji. Il s’inscrit dans le cadre de la Journée internationale  de la femme, édition 2022.

Appréciant le geste combien noble de l’Ong GAJES, le chef d’arrondissement de podji, Cyrille Kouzounhoué a souhaité que le projet impacte d’autres arrondissements de la Commune de Sèmè-Podji pour la sauvegarde de l’environnement. Il a par la suite exhorté les bénéficiaires à l’utilisation à bon escient du matériel à eux offert.

A la faveur de la Journée internationale des droits de la femme, l’Ong Gajes a également organisé à l’endroit des populations de l’arrondissement de Podji, une causerie éducative sur l’autonomisation de la femme et le réchauffement climatique. A cette occasion, Bertin Bossou, Directeur de la gestion des pollutions et des nuisances à la Direction générale de l’environnement et du climat du ministère du Cadre de vie et du développement durable a entretenu les préparatrices-vendeuses d’akassa sur les impacts environnementaux des sachets en plastiques et les impacts sur la santé. Il n’a pas manqué d’exposer la nécessité de l’utilisation d’emballages feuilles végétales et les amendes et peines encourues en cas de violation de la Loi n° 2017-39 du 26 décembre 2017 portant interdiction de la production, de l’exportation, de la commercialisation, de la détention, de la distribution et de l’utilisation de sachets plastique non biodégradables en République du Bénin. Après avoir exhorté les participants à la séance de sensibilisation à la sauvegarde de l’environnement par l’utilisation des emballages bio dégradables, Bertin Bossou a invité l’Ong GAJES à étendre le projet dans d’autres localités du Bénin.    À souligner que avant la séance de sensibilisation, la vice-présidente de l’Ong GAJES, Lucienne Carrena Azonhoumon a levé un coin de voile sur l’association qui existe depuis 32 ans.

Parlant de cette Ong créée en janvier 1990,elle aspire à une société au sein de laquelle la femme participe au développement au même titre que l’homme dans un environnement sain. GAJES a pour mission de promouvoir l’égalité entre l’homme et femme. Le but est de contribuer à l’amélioration du statut et de la situation de la femme et de la fille aux plans social, économique, juridique et culturel. La valeur est la défense des droits humains, l’égalité des sexes, l’équité sociale, la justice, l’intégrité, l’excellence et la solidarité.

L’Ong GAJES est composée de :

Présidente, Marie Odile Comlanvi née Hountondji ; vice-présidente, Lucienne Carrena Azonhoumon ; coordonnatrice du projet, Sarafatou Inoussa Olodo ; coordonnatrice adjointe, Gisèle agboton Amoussou ; deuxième coordonnatrice adjointe, Véronique Houéto Mongazi.