Remise de clés d’un module de trois salles de classe à l’EPP Djèffa-Kowénou par l’entreprise SIAB : la diplomatie de proximité du Maire Charlemagne Honfo a payé

0
20

Un module de trois salles de classe entièrement équipé en mobiliers. C’est le joyau offert par la Société Industrielle d’Acier du Bénin (SIAB), à l’École Primaire Publique de Djèffa-Kowénou, arrondissement d’Ekpè, et dont les clés ont été remises cet après-midi aux bénéficiaires. C’était en présence du No1 de Sèmé-Podji, le Maire Charlemagne Honfo, des conseillers communaux, les sages de la localité et la population.

Tous se sont confondus en remerciements, puisque cette infrastructure vient à point nommé surtout en cette veille de la rentrée des classes. Elle vient régler la question de l’effectif pléthorique dans les salles de classe et soulager les peines des écoliers et enseignants. Ceci est le fruit du management personnel de l’autorité communale à l’endroit des opérateurs économiques de son territoire.

 »L’historique de cette oeuvre gigantesque, a été le fruit d’un détour de visite de la directrice et du bureau APE à l’autorité pour lui soumettre leur doléance d’avoir des modules de classe. Et, dans l’impossibilité pour le budget en cours de supporter cette demande, le patron de l’exécutif communal a fait appel à la magnanimité du DG SIAB pour leur amitié, qui n’a pas hésité à donner son accord. C’est ce coup téléphonique apparemment banal, qui se célèbre aujourd’hui » a reconnu la Directrice de ladite école.

Après ses mots de remerciement à l’endroit du promoteur et de l’autorité, M. Salim baalbaki, Directeur Général du Siab, a dit toute sa joie d’avoir ainsi contribué à la transmission des valeurs fondamentales à travers l’éducation. Il a, aussi exprimé sa volonté de créer dans les années à venir,  »des classes numériques dans la commune où chaque élève aura son ordinateur » avant  »d’inviter tous les autres opérateurs économiques à lui emboîter les pas ».

Très ému, le Maire, prenant la parole, a d’abord salué et remercié son donateur. Il a ensuite invité la population à aussi prier pour le mécène avant de l’exhorter à entretenir l’infrastructure pour encourager le donnateur.  » J’invite les utilisateurs à travers la direction de l’école, le bureau des parents d’élèves à prendre soin de l’infrastructure et l’entretenir comme leur patrimoine personnel. Ce sera leur manière de remercier le SIAB et de l’inciter à poursuivre ses oeuvres dans les localités de la commune » a-t-il conclu.